jeudi 10 août 2017

L'attentat

de Loïc Dauvillier et Glen Chapron,
d'après le roman de Yasmina Khadra,
paru en 2012, aux éditions Glénat.
Résumé : Amine Jaafari, arabe et israélien, est un chirurgien reconnu à Tel Aviv où il vit avec son épouse. Un jour, après un attentat meurtrier, la police israélienne l'informe que la kamikaze est… sa femme. Brisé par cette révélation, Amine décide d'aller à la rencontre de ceux qui l'ont poussée à commettre le pire. À la recherche de la vérité, il va devoir se confronter à une réalité qu’il a refusée de voir, lui, l’Arabe si bien intégré du bon côté du mur.

Mon avis : Je n'ai pas lu le roman de Yasmina Khadra, donc je ne sais pas si l'adaptation y est fidèle ou non. Ce qui m'a plu dans cette BD c'est bien entendu le scénario drôlement bien ficelé. Amine Jaafari souffre et nous souffrons avec lui. Nous cherchons à comprendre pourquoi sa femme a commis un attentat suicide alors que tout semblait normal dans sa vie. Outre le deuil qu'il doit surmonter, Amine doit trouver des réponses dans une zone où la géopolitique est plus que compliquée... Cette BD donne vraiment envie de découvrir l'écriture et l'univers de Yasmina Khadra.  


mercredi 9 août 2017

S'aimer

de Cécile Roumiguière,
paru en 2016, aux éditions A pas de loups.
Résumé : Et si s’aimer était l’aventure suprême ?
Ils sont 39 illustrateurs à donner relief au plus grand des sentiments, à lui dessiner des paysages et des visages. Intime et universel, le voyage merveilleux évade, exalte, lie, tel ce fil couleur fièvre qui court à travers les pages, si fragile... si précieux. Ces 39 artistes ont inspiré Cécile Roumiguière qui nous offre un dialogue, celui, duo, de l’amour. La rencontre, les doutes, l’éblouissement, la vie, les liens... tout ce qui fait sens aux cœurs battants s’exprime ici dans la plus poétique des langues. Qui sait au juste comment se conjugue le verbe aimer ?
Mon avis : Cet album nous raconte le déroulement d'une histoire d'amour de la rencontre à la naissance d'un enfant en passant par tous les questionnements possibles. Cécile Roumiguière signe un très beau texte illustré par près d'une quarantaine de dessinateurs.



 

Ainsi, au fil des pages, nous rencontrons de nouveaux procédés graphiques, de nouvelles couleurs qui laissent le lecteur voyager au gré de cette sublime histoire d'amour.

Burlesque

de François Amoretti,
série parue en 2013, aux éditions Ankama.

Résumé : GIRRRL ou GRRRL. GRRRL comme le nom d’un groupe de rockabilly improbable. GRRRL comme une référence directe au Riot Grrrl, mouvement musical aux idées féministes, à la croisée du punk-rock et du rock alternatif. GIRRRL enfin comme Violette, une jeune pin-up, la vingtaine, pulpeuse et tatouée, incarnation rock et burlesque des effeuilleuses Dita Von Teese aux États-Unis et Lady Flo en France. Contrebassiste dans un groupe, modèle pour sous-vêtements, elle alterne shootings et concerts, et compose ses morceaux à l’occasion. Une fille pas comme les autres et délicieusement GRRRL .

Mon avis : Ce dyptique de François Amoretti est graphiquement incroyable. Les dessins sortent des cases pour s'étaler sur l'ensemble de la page, c'est vraiment stupéfiant ! Le scénario quant à lui nous laisse sur notre faim... Il manque un peu de piquant... on s'attache par contre très facilement au personnage de Violette qui est très fragile et forte à la fois.  

vendredi 28 juillet 2017

Séquoia

de Régine Joséphine et Julie Grugeaux,
paru en 2016, aux éditions Mazurka.
Résumé : Aux premiers temps du monde, sur une terre encore sauvage… Les Arbres et les Hommes marchaient ensemble. Mais un soir l’orage éclata dans le cœur des Hommes.
Une petite graine fera renaître leur amitié.
Mon avis : Ce très bel album montre le lien sacré entre les hommes et les arbres qui existe depuis toujours. L'histoire est très belle, entre philosophie et poésie. La plume de Régine Joséphine nous transporte et décrit la solidarité, l'entraide et l'amour entre le Séquoia et Sylv, auxquels s'opposent l'égoïsme et la violence des hommes du clan. La nature occupe donc la place centrale du récit et des illustrations. De ce côté là, j'ai aussi eu un véritable coup de cœur ! Les peintures colorées permettent de mettre en exergue le relief et l'intensité du récit. En clair, ce magnifique album invite à la méditation et à la réflexion. Vraiment à découvrir à tout âge !

"La nuit de leur première rencontre, l'orage grondait.
L'Ancien attrapa un éclair et posa la flamme devant les hommes.
La chaleur les envahit.
Alors Sylv comprit.

Les Hommes nommeraient les Arbres pour qu'on ne les oublie pas.
Les Arbres nourriraient les flammes pour réchauffer le clan."

jeudi 20 juillet 2017

Célestin Gobe-la-lune

de Wilfrid Lupano et Yannick Corboz,
paru en 2007, aux éditions Delcourt.
Résumé : Abandonné à la naissance, Célestin, gueux et doux rêveur, est persuadé d'être issu d'une haute lignée. Il entend bien retrouver son rang. Pour cela, un seul moyen : épouser une digne héritière. Lassé de n'être traité qu'en amant et jamais en mari potentiel, il jette son dévolu sur Pimprinule, la fille du Roi...
Mon avis : Lupano nous entraîne cette fois-ci dans la vie de Célestin, un jeune homme abandonné à la naissance que l'on a retrouvé dans des langes nobles et qui ne pense qu'à faire un bon mariage pour retrouver cette condition sociale perdue. Ces deux albums sont légers et très drôles. Célestin est un personnage totalement déjanté, vivant dans un monde idéalisé, loin de la réalité. Il ne travaille pas, a des dettes un peu partout et cherche uniquement à se marier... peu importe la promise du moment qu'elle est noble et riche ! Ce dyptique nous met de bonne humeur !

Un bébé à livrer

de Benjamin Renner,
paru en 2011, aux éditions Vraoum !
Résumé : Quand trois animaux à l'intellect limité écopent d'une mission, généralement, c'est mal parti. Mais quand ces trois-là - le canard, le lapin et le cochon - doivent livrer un bébé à ses parents, on frôle la catastrophe. La cigogne s'étant cassé une aile, voilà nos trois nounous improvisées en route pour Avignon. Oui, mais au fait, où est-ce ? Les trois compères inventent quantités de stratagèmes pour aller plus vite, s'échapper des nombreux pétrins dans lesquels ils se sont fourrés et aider au passage une famille de tarsiers à rejoindre les Philippines. Le blog de Reineke, sélectionné pour la Révélation Blog l'an dernier, a de nombreux fans... Tous attendent avec impatience la sortie des tribulations farfelues de ces trois nounous dans leur version papier. Burlesques, trépidantes et d'un humour qui fait mouche à tous les coups, leurs aventures sauront trouver leur place dans la bibliothèque de tous les amateurs de BD. Les nostalgiques de Gaston Lagaffe s'y retrouveront !
Mon avis : Je découvre l'univers humoristique de Benjamin Renner grâce à cette BD. Le format à l'italienne du livre est sympa. Niveau graphisme pas de case, ni de bulle, les dessins sont très aérés ce qui favorise une lecture dynamique.
J'ai trouvé cette BD vraiment drôle, l'histoire pour le moins loufoque et vraiment chouette  ! A lire pour décompresser !

samedi 8 juillet 2017

Le Droit Chemin

de Wilfrid Lupano et Morgan Tanco,
série en deux tomes, parue en 2011, aux éditions Delcourt.

Résumé du tome 1 : Dans un lycée agricole de l'entredeux- guerres qui abrite de la mauvaise graine, quatre ados, orphelins, vivent leurs derniers moments d'insouciance. Peu passionnés par les travaux aux champs, ils rêvent de devenir pilote d'avion ou d'épouser la fougueuse Jeanne, fille de Monsieur le Comte. Il n'en sera rien. Leur goût de la transgression les mènera sur d'autres chemins...
Mon avis : Je me replonge dans l'univers de Lupano avec Le Droit Chemin. Ce diptyque est très drôle, les quatre lascars que l'on suit sont très dynamiques, prêts à faire pas mal de choses interdites dans cette école. Le langage parfois fleuris est très amusant, les expressions choisies retranscrivent une époque et un milieu social pauvre et rural dans lesquels on se plonge totalement.
L'histoire est bien menée et les dessins signés Morgan Tanco sont toujours aussi chouettes !  
Bref, c'est une série qui se lit très vite et qui respire la bonne humeur !